Le Grand Maître R. Shekhar

Qui est le Grand Maître ?

D’origine indienne, Raja Shekhar (9ème dan) est le Grand Maître du Mansuria Kung Fu. Il est décédé en octobre 2014.

Quel a été son parcours  ?

Il fut l’élève direct du Grand Maitre Kalai Achony Lee à Hong-Kong. Sa grande maîtrise, son travail et ses résultats lui valurent de devenir le dépositaire des secrets de notre art martial. De retour en Inde, il a fondé l’Association Internationale de Mansuria Kung Fu, ainsi qu’un centre d’entrainement d’envergure internationale. Au total, plus de 1 500 associations sont rattachées à l’Association Internationale de Mansuria Kung Fu. Grâce à lui le Mansuria Kung Fu est aujourd’hui numéro 1 en Inde, tous styles confondus, tant en combats qu’en techniques. Cette position dominante du style sur le territoire indien s’explique par une implantation historique précédant les autres styles de Kung Fu : tout comme certains styles sont actuellement dominants en France (nombre de licenciés et notoriété).

Qu’est ce que le centre d’entrainement international ?

Fondé par le Grand Maître R. Shekhar en 1990 dans le Sud-Est de l’Inde (Tamil Nadu près de Madras), ce lieu de formation situé dans le Sud-Est de l’Inde est le quartier général des associations de Mansuria Kung Fu en Inde (il fut le lieu de vie du Grand Maître). Cette école est exclusivement réservée aux entraînements d’instructeurs ou de maîtres, à l’organisation de tournois nationaux, passage de grades ou de manifestations de haute importance. De nombreux représentants de différents pays (France, Népal, Koweït, Arabie Saoudite, etc.) y ont été formés, dont le représentant international actuel : le Maître M. Derosière (5e Dan).

Depuis le décès du Grand Maître, ce lieu est devenu un lieu de recueillement.

Combien d’élèves a-t-il formé ?

En 40 ans de pratique et d’enseignement, le Grand Maître a formé plus de 15 000 ceintures noires et 40 000 élèves à travers le monde : en Malaisie, au Koweit, dans les Emirats arabes (Barhein, Dubaï, …), en France, etc. On compte également quelques pratiquants en Allemagne et en Angleterre. En outre, le Grand Maître a personnellement entraîné des cascadeurs professionnels du cinéma indien, ainsi que des acteurs souhaitant se préparer pour une scène de combat. Assisté de ses meilleurs élèves, il aégalement formé plusieurs unités militaires et de police.